Le pape appelle à la fin des violences en RD Congo

Goma, le 20 février 2017 (caritasgoma.org) – Le pape François a appelé dimanche les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) à rapidement stabiliser la situation politique dans leur pays, en condamnant particulièrement l’usage d’enfants soldats.

Au moins 25 personnes ont été tuées lors d’une attaque menée par une milice dans la province du Nord-Kivu cette fin de semaine, alors que circulait une vidéo mettant en cause l’armée congolaise dans un massacre de civils plus au sud dans le Kasaï.

“Nous continuons de recevoir de tristes informations d’affrontements violents et brutaux dans la région du Kasaï-central de la République démocratique du Congo”, a regretté le pape lors de la prière de l’Angelus sur la place Saint-Pierre du Vatican.

“Je ressens profondément la douleur des victimes, particulièrement celle de ces nombreux enfants qui sont arrachés à leurs familles et à leurs écoles pour être utilisés comme soldats”, a ajoute le pape.

Le souverain pontife a lancé un “appel urgent” aux “autorités nationales et la communauté internationale afin qu’elles prennent rapidement les décisions appropriées” pour mettre fin aux violences.

La RDC, et particulièrement l’est de ce gigantesque pays où le pouvoir central s’exerce difficilement, est ravagé depuis plus de vingt ans par des conflits armés menés par des milices de toutes sortes.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Don à Caritas Goma